Photosynthèse en aquarium : comprendre les besoins lumineux

Photosynthèse en aquarium : comprendre les besoins lumineux

5/5 - (10 votes)

La photosynthèse en aquarium est un sujet qui peut sembler complexe pour les débutants en aquariophilie. Pourtant, comprendre les besoins lumineux de vos plantes aquatiques est crucial pour leur croissance saine et la stabilité de l’écosystème dans votre aquarium. Cet article vous aidera à déchiffrer toutes les subtilités de ce processus biologique et à choisir le bon éclairage.

Les fondamentaux de la photosynthèse en aquarium

Comprendre le processus biologique

Dans la nature, la photosynthèse est le processus par lequel les plantes transforment l’énergie solaire en énergie chimique utilisable. Pour faire simple, elles captent le dioxyde de carbone (CO2) présent dans l’air, absorbent l’eau du sol et utilisent la lumière du soleil comme source d’énergie pour produire des glucides nécessaires à leur développement.

L’importance de la lumière

C’est ici que la question de la lumière prend toute son importance : sans lumière, pas de photosynthèse ! Et ce principe vaut aussi bien pour vos plantes terrestres que pour vos plantes aquatiques. Dans un aquarium, où la lumière du soleil ne peut pas directement atteindre les plantes immergées, il vous revient donc de fournir cette source d’énergie grâce à un système d’éclairage adapté.

À ce stade, nous comprenons donc que la photosynthèse en aquarium repose sur deux piliers : la lumière et le CO2. Dès lors, la question qui se pose est celle de la qualité de cette lumière.

La qualité de lumière : un critère essentiel pour vos plantes aquatiques

La qualité de lumière : un critère essentiel pour vos plantes aquatiques

Notion de spectre lumineux

Au-delà de l’intensité, c’est le spectre ou la température de couleur qui est important. En effet, les plantes ne perçoivent pas toutes les couleurs du spectre de la même manière. Le spectre optimal pour favoriser la photosynthèse en aquarium se situe entre 4000K (Kelvin) et 7000K.

L’éclairage LED : une solution à privilégier

Pour répondre à cette exigence, l’éclairage LED est souvent recommandé. Il offre un large choix au niveau du spectre lumineux et sa consommation énergétique est faible par rapport aux technologies plus anciennes comme les tubes fluorescents. Ainsi, grâce à une ampoule LED adaptée, vous pourrez choisir précisément le type d’éclairage qui convient le mieux à vos plantes aquatiques.

  • UEETEK Lampe Aquariums LED Lumière à Économie d'énergie pour Réservoir de Poissons 11W E27
  • ueetek Lampe d'économie d'énergie 7 W E27 LED pour adapter tous les Pod de poissons et les aquariums de la boîte des poissons (Blanc)
  • E27 7W 6500K 35 LED Ampoule Aquarium Remplacement pour Aquarium AC85-265V
Ainsi équipé, il reste maintenant à déterminer quel type d’éclairage privilégier : doit-on opter pour des LEDs ou existe-t-il d’autres alternatives ?

Lire plus  Éclairage LED vs T5/T8 pour la santé des plantes aquatiques : comparatif

Choisir le bon éclairage : lED ou autres technologies ?

Choisir le bon éclairage : led ou autres technologies ?

Efficacité énergétique et longévité des LEDs

En plus d’un spectre lumineux adapté, les LEDs ont l’avantage de consommer peu d’énergie et de posséder une durée de vie très longue. Elles permettent donc de réaliser des économies sur le long terme, tout en offrant un éclairage optimal pour vos plantes aquatiques.

Autres technologies : une alternative possible ?

D’autres types d’éclairages tels que les tubes fluorescents, les lampes aux halogénures métalliques ou encore les lampes à vapeur de mercure existent aussi. Cependant, ces technologies sont généralement moins efficaces et plus énergivores que les LEDs. Par conséquent, leur utilisation est généralement déconseillée pour la majorité des aquariums.

À ce stade, nous avons compris l’importance de choisir une source lumineuse adéquate. Reste à déterminer comment bien régler cette lumière…

Durée et intensité lumineuse : paramétrer l’éclairage pour une croissance optimale

Durée d’éclairage : trouver le bon équilibre

L’équilibre est le maître-mot ici : trop peu d’éclairage peut entraver la photosynthèse et donc la croissance des plantes tandis qu’un éclairage trop intense peut favoriser le développement des algues. Il est généralement recommandé d’allumer son éclairage entre 8 à 10 heures par jour.

Intensité lumineuse : adapter selon le type de plantes

L’intensité de la lumière est également un facteur à prendre en compte. Certaines plantes nécessitent une forte intensité lumineuse pour croître correctement, tandis que d’autres préfèrent des conditions plus ombragées. Il est donc essentiel d’adapter l’intensité de votre éclairage à vos différents types de plantes.

  • BELLALICHT Éclairage Aquarium, Rampe LED d’Aquarium Spectre Complet avec Contrôleur, 10 Niveaux de Luminosité Réglables, Minuterie réglable 6/10/12 Heures. Acrylonitrile butadiène styrène
  • Éclairage d'aquarium X3 Aquarium LED lampe d'aquarium LED Aquarium LED Éclairage 220V 6W plantes aquatiques et poissons Nano Aquarium Éclairage
  • NICREW Lampe LED Aquarium 28 cm avec Télécommande, Lumière Submersible avec Minuterie pour Aquarium d'Eau Douce, Éclairage à Spectre Complet pour Aquariums de 30 à 50 cm
Nous avons vu tout au long de cet article que la photosynthèse en aquarium dépend fortement de la qualité et du réglage de votre éclairage.

Pour réussir la photosynthèse dans son aquarium, il faut donc maîtriser plusieurs paramètres : comprendre le processus biologique, choisir un éclairage adapté avec un spectre lumineux idéal et savoir régler efficacement ce dernier. Une fois ces éléments bien en main, vos plantes aquatiques seront en pleine santé et vous pourrez apprécier leur développement dans les meilleures conditions !

Lire plus  Substrats pour plantes aquatiques : sélection et conseils
Retour en haut